A la rencontre du Leonberg.

Tribune de discussion entre vrais passionnés du Leonberg.
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les couleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LEONBERG
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Les couleurs   Ven 7 Déc - 0:50

LES VARIATIONS DE LA ROBE DU CHIEN ONT DEUX ORIGINES:


1) La nature de la mélanine:

La couche basale de l'épiderme comporte des mélanocytes, qui sont des cellules fabriquant le pigment colorant l'épiderme et le poil (mélanine); ces pigments sont transmis aux cellules de l'épiderme et aux poils par des ramifications des mélanocytes (dendrites), via des mélanosomes, granules contenant le pigment.

Les mélanines existent sous deux formes:

- l'eumélanine, qui est un pigment sombre, noir ou marron (noir chez le Leonberg: truffe noire, muqueuses noires, coussinets noirs, charbonnures noires, masque noir).
- la phaéomélanine, qui est un pigment clair, rouge à jaune (toutes les nuances de l'or au rouge se retrouvent chez le Leonberg).

NB: la couleur blanche n'existe pas en tant que couleur: en l'absence de granules pigmentaires, elle résulte de la présence d'air enfermé au sein du cortex du poil (cas de l'étoile blanche sur le poitrail de certains Leonbergs).


2) La répartition et la densité des cellules porteuses de pigments:


Elles sont responsables de la dilution, la répartition et l'intensité des robes du chien.
Les gènes commandant chacune de ces variations se répartissent sur plusieurs loci; à chaque locus correspondent plusieurs allèles possibles, dont on connait l'ordre de dominance (qui n'est souvent que partielle).




LOCI DÉTERMINANT LA COULEUR DE BASE:




1) LOCUS A ("AGOUTI")


Ce locus règle la synthèse des pigments eumélanine et phaéomélanine, ainsi que leur répartition à la fois sur le poil et sur l'ensemble du pelage.

- Sur le poil: la bande de phaéomélanine peut envahir largement celui-ci, l'eumélanine étant rejetée à son extrémité; à la limite, le poil peut être entièrement pigmenté de phaéomélanine (c'est le cas d'un Leonberg non charbonné).
Inversement, l'eumélanine peut envahir presque tout le poil (cas d'un Leonberg très charbonné), ou le poil en entier (Le Leo serait alors noir, ce qui n'est pas permis).


- Sur l'ensemble du pelage : Les processus décrits ci-dessus peuvent différer selon les régions du corps; par exemple le chien peut apparaître plus charbonné dorsalement et latéralement, et fauve sur les parties déclives; mais celà ne doit pas rendre l'aspect d'une robe sable ou fauve à manteau noir (cas du Berger allemand).

La teinte plus claire aux parties inférieures du corps chez le Leonberg bien charbonné correspond à un repoussement progressif de l'eumélanine à l'extrémité du poil.


Les différents allèles du locus Agouti sont, dans l'ordre de dominance, As > A+ > At


- As (self), non agouti: seule l'eumélanine est synthétisée: la robe apparaît unie foncée (noire ou marron).
C'est le cas du Terre-neuve et du Labrador.
Cet allèle n'existe pas chez le Leonberg.


- A+: c'est la robe fauve charbonnée; on a une bande de phaéomélanine à l'extrémité proximale du poil et une bande d'eumélanine à l'extrémité distale; selon l'importance respective de ces deux pigments, la robe apparaît plus ou moins charbonnée.

Cet allèle est le seul existant pour le locus A chez le Leonberg; chez le Leonberg fortement charbonné, la bande d'eumélanine (noire) est prépondérante; chez le Leonberg très peu voire non charbonné, la bande de phaéomélanine (sable) est prépondérante.

L'importance plus ou moins grande du "charbonné" est due à la l'action de gènes modificateurs sur le l'allèle A+.
L'accouplement de chiens faiblement charbonnés avec des chiens charbonnés voire fortement charbonnés, donne en général des résultats intermédiaires (celà n'est pas obligatoirement vrai pour chaque cas individuel)



- At (tan point); c'est la robe noire et feu du beauceron et du Rottweiler: une bande d'eumélanine envahit presque tout le poil des régions dorsales et latérales, alors que la région ventrale et les extrémités sont feu (bande de phaéomélanine envahissante).
L'allèle At n'existe pas chez le Leonberg qui ne doit pas présenter de démarcation nette de sa teinte.
Ne pas confondre la robe noire et feu due à l'allèle At chez le Rottweiller (allèle qui n'existe pas chez le Leonberg), et la robe fauve à manteau noir du Berger allemand due à l'allèle A+.



2) LOCUS B (Black)


Ce locus régit la couleur de l'eumélanine, qui peut apparaître noire (allèle B+, dominant, cas du Leonberg, du Terre-neuve noir et du Labrador noir), ou marron (allèle b, récessif, cas du Terre-neuve bronze et du Labrador chocolat).

Chez le Leonberg, seul l'allèle B+ est permis par le standard: l'eumélanine doit être noire, c'est à dire les charbonnures, la truffe, les coussinets, les muqueuses.
Cependant, l'allèle récessif b (eumélanine marron, non permis par le standard), est présent dans certaines lignées, et des éleveurs peuvent avoir la surprise de voir naître dans leur portée de chiots un chiot "fauve charbonné foie, truffe marron", non confirmable. On a vu à Cluny un Leonberg foie qui venait en visiteur, mais cette couleur n'est pas confirmable: la mélanine doit être noire.

Noter que lorsque des chiots foies naissent dans une portée de Leonberg, c'est que les 2 parents sont B+/b, c'est à dire qu'ils sont tous deux porteurs de l'allèle récessif marron b, et ils donneront avec ce mariage 25% de chiots foie, 50% de chiots couleur standard mais porteurs de l'allèle marron (B+/b), et 25% de chiots couleur standard non porteurs de l'allèle marron (B+/B+).


3) LOCUS E (Extension)


Ce locus règle l'extension relative des zones colorées par l'eumélanine et par la phaéomélanine, mais beaucoup plus sur le pelage dans son ensemble que sur le poil.

Les différents allèles sont (par ordre de dominance, E+ > e br > e

- E+: extension normale: cet allèle ne se manifeste pas et laisse inchangés les patrons déterminés par le locus A.
C'est normalement le seul allèle permis par le standard.

- ebr: robe bringée .Non permis par le standard.

- e: cas du Labrador sable, cet allèle n'existe pas chez le Leonberg.


4) LOCUS F


- Fm (présence du masque) (dominant): cet allèle tend à concentrer l'eumélanine sur la face d'où la présence d'un masque noir. Le masque noir est indispensable chez le Leonberg qui est donc Fm/Fm

- f (absence de masque (récessif).



LOCI AFFECTANT L'INTENSITÉ DE LA PIGMENTATION:



1) LOCUS C (Coloration):


Ce locus agit sur les premières étapes de la synthèse du pigment, en réduisant le nombre de granules pigmentaires et en provoquant une dilution intense et précoce de la phaéomélanine, et une dilution faible et tardive de l'eumélanine.

Les différents allèles sont, dans l'ordre de dominance (dominance qui est partielle), C+ > Cch > Ca


- C+ (Full colour): cet allèle ne s'exprime pas et laisse agir les gènes aux autres loci: aucune dilution ne s'oppose à l'expression normale des pigments et la robe est de couleur vive.
C'est le cas des Leonberg à robe fauve soutenu (rouge) (c'est aussi le cas d'un Leonberg jaune paille, la phaéomélanine étant un pigment allant du fauve au jaune soutenu).


L'allèle C+ est dominant; le croisement d'un Leonberg à robe fauve soutenue (rouge) C+/C+ avec un Leonberg Cch/Cch (rares, sable charbonné, comme le gris fer du Sarplaninac, on a vu quelques Leonbergs de cette couleur) donnera des C+/Cch (couleur fauve charbonnée avec un fauve plus clair) (en moyenne, ce n'est pas vrai pour chaque cas individuel).

- Cch (Chinchilla): la phaéomélanine (pigment fauve) est diluée et devient de couleur sable voire blanchâtre. L'eumélanine (pigment noir chez le Leonberg) n'est pas diluée).
C'est le cas des quelques Leonbergs sable charbonné.

NB: les chiens C+/Cch sont d'un sable plus ou moins fauve, car la dominance de C+ sur Cch n'est pas complète.



2) LOCUS D (Dilution):


La série D agit également sur l'intensité de la pigmentation, mais par un mécanisme différent de C (en agglomérant les granules pigmentaires - mélanosomes en paquets).

Les différents allèles sont:

- D+ (non dilué, dominant), qui ne s'exprime pas: la coloration induite par les gènes aux autres loci est inchangée.C'est le cas du Leonberg.

- d (dilué, récessif), qui dilue l'eumélanine et la phaéomélanine: les robes noires apparaissent bleues, les marrons apparaissent beiges à grises et les fauves sables.
Cet allèle n'est pas permis par le standard.



3) LOCUS G (Grisonnement)


- g+ (récessif, sans action), et seul présent chez le Leonberg.

- G provoque le grisonnement de la robe (cas du Caniche gris, qui nait au départ noir).

NB: l'apparition de poils blancs dans le masque avec l'âge chez le Leonberg n'est pas du à l'allèle G.



4) LOCUS M (Merle):


- M (dominant) provoque une dilution localisée par zones; la robe est bleue merle ou arlequin.

- m+ (récessif) n'a pas d'action: c'est le seul allèle possible chez le Leonberg.



5) LOCUS P (Pink eye):

- P+ (dominant) n'a pas d'action; c'est le seul allèle possible chez le Leonberg.

- p (récessif) provoque une dilution de l'eumélanine et réduit la pigmentation de l'oeil qui est rose à rougeâtre.




LOCI DE PANACHURE:



1) LOCUS S: S+ > si > sp > sw


- S+ (Self): robe entièrement colorée, non pie: c'est la robe décrite dans le standard du Leonberg.


- si (panachure irlandaise): les panachures sont localisées aux extrémités, en formant liste, balzanes ou collier blanc.
Le standard du Leonberg admet (mais celà n'est pas désirable) une étoile blanche au poitrail et des marques blanches à l'extrémité des doigts.Mais si l'allèle "si" est sélectionné, il peut y avoir augmentation de l'étendue de ces marques blanches.


- sp (panachure irrégulière): c'est la robe pie, non permise pas le standard.


- sw: panachure envahissante: la robe est blanche avec des marques colorées très localisées (oeil, oreilles); c'est le cas du Montagne de Pyrénées (qui a souvent une ou deux taches colorées), ou du Dogue argentin; mais ce gène ne se rencontre pas chez le Leonberg.



2) LOCUS T.


T (robe mouchetée) et dominant par rapport à t (pas de mouchetures) (cas du Leonberg).

Reproduction de cette fiche autorisée en mentionnant "source: Le portail des amis du Leonberg - http://leonberg.forumactif.com"

_________________
Leonberg-Chantelouve

Dominique

Leonbergs des Neiges de Chantelouve
Elevage de Leonbergs
Forum-Leonberg
Leonberg, jour après jour
Leonberg au travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les couleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur Arté, Les couleurs du grand bleu (Inédit)
» Sur Arté, Les couleurs du grand bleu (Inédit)
» Sur Arté, Les couleurs du grand bleu (Inédit)
» Vidéos d'écureuils de toutes les couleurs
» Mélange de couleurs chez Wyandottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la rencontre du Leonberg. :: LE LEONBERG :: LA RACE LEONBERG-
Sauter vers: