A la rencontre du Leonberg.

Tribune de discussion entre vrais passionnés du Leonberg.
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La dysplasie coxo-fémorale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LEONBERG
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: La dysplasie coxo-fémorale   Sam 12 Déc - 18:53

En préambule à ce sujet qui est effectivement un sujet chaud voire brûlant et qui n'en finit pas de faire couler encre et salive depuis près de quarante ans, nous vous invitons à la visite du site et la publication de Carol Beuchat à partir du lien suivant

The Institute of Canine Biology  



A traduire avec google traduction et lire puis relire pour tous ceux, futurs ou anciens propriétaires de leonbergs, éleveurs, et autres acteurs gestionnaires de la race tant sur sa sélection que sur sa santé, qui persistent à faire porter sur la génétique (et donc sur les éleveurs) la responsabilité de la dysplasie de la hanche, cet article bien argumenté et illustré sur ce sujet.
Quelques extraits intéressants :

- pour les obsédés du poids et du gros chiot
"Chiots en croissance ont besoin de manger assez pour soutenir la croissance, mais ils ne devraient pas être gros, parce que tout surplus de poids peut augmenter le risque de développer une dysplasie de la hanche (Hedhammar et al 1975 Kasstrom 1975). "

- pour ceux qui ne résistent pas à complémenter en produits laitiers ou produits vétérinaires calciques une alimentation industrielle (croquettes ) souvent déjà trop riche :
"Les compléments alimentaires, en particulier de calcium, ne sont pas seulement inutiles, mais pourraient causer de graves problèmes."

- pour ceux qui ne suivent pas les conseils et laissent leur chiot caracoler à sa guise avec un chien adulte plus vif, les enfants, grimper ou descendre les escaliers, font des promenades trop longues (quand ce n'est pas du jogging!!!), font sauter, déraper, sans réaliser que l'exercice doit être modéré, raisonnable et respectueux des articulations.
"L'exercice est bon et mauvais
L'exercice renforce les muscles des jambes et le bassin qui permettront d'accroître la stabilité de l'articulation de la hanche. Mais tous les exercices ne se valent pas
Chiots élevés sur des surfaces glissantes ou à l'accès aux escaliers quand ils sont moins de 3 mois ont un risque plus élevé de dysplasie de la hanche, tandis que ceux qui ont un exercice sans excès sur un sol mou et inégal (comme dans un parc) ont une plus faible risque (Krontveit et al 2012). Chiens nés ou élevés en été ont un moindre risque de dysplasie de la hanche, sans doute parce qu'ils ont plus de possibilités pour l'exercice à l'extérieur (Ktontveit et al 2012). D'autre part, les chiens plus âgés entre 12-24 mois qui poursuivent régulièrement une balle ou un bâton lancé par le propriétaire ont un risque plus élevé de développer des hanches dysplasiques (Sallander et al 2006)."

Finalement avec un de bon sens on peut sacrément limiter les risques.
Merci à Carol Beuchat et bonne lecture à tous.

_________________
Leonberg-Chantelouve

Dominique

Leonbergs des Neiges de Chantelouve
Elevage de Leonbergs
Forum-Leonberg
Leonberg, jour après jour
Leonberg au travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La dysplasie coxo-fémorale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dysplasie coxo-fémorale et garanties
» LA DYSPLASIE COXO-FEMORALE
» Dysplasie coxo-fémorale : L'exérèse de la tête fémorale
» recherche genetique sur la dysplasie
» articulation coxo fémorale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la rencontre du Leonberg. :: LE LEONBERG :: LA SANTE DU LEONBERG-
Sauter vers: